Nous sommes le :
Mardi 25 septembre 2018

Dernière mise à jour :
photothèque des webcams en date du
Samedi 22 septembre 2018

Pour accéder au site de LAVE,
cliquez sur LAVE-Volcans.com
ou sur la photo.

Pour adhérer à LAVE cliquez-ici

  L.A.V.E.
L'Association Volcanologique Européenne
7 rue de la Guadeloupe
75018 PARIS - France

Tél : +33 (0) 1 42 05 72 57
Fax : +33 (0) 5 55 00 10 19


Expo-LAVE

L.A.V.E. a réalisé une exposition pédagogique composée de panneaux et photos et complétée d'une collection de roches et de minéraux qu'elle met à la disposition de ses délégations régionales ou loue à des communes, comités d'entreprise ou autres institutions, pour des manifestations culturelles "grand public"

Webcam LAVE
L.A.V.E. dispose de sa propre webcam sur l'Etna.
Cliquez-ici
pour y accéder.


Info-LAVE du :
Samedi 22 Septembre 2018



Sarychev (Russie / Îles Kouriles)

        Une activité intense et des émissions de cendre sont observées sur le Sarychev (îles Kouriles). Une anomalie thermique est périodiquement visible depuis le 7 mai 2018, et d’autres anomalies ont été récemment détectées en septembre. Des explosions se produisent parfois sur le volcan et les émissions de cendre montent jusqu’à 3 ou 4 km d’altitude. Le 14 septembre, le KVERT a indiqué que la couleur de l’alerte aérienne avait été portée à l’Orange, avant d’être abaissée à la couleur Jaune le 17 septembre.
        Source : KVERT

Veniaminof (Etats-Unis / Alaska)

        L’éruption du Veniaminof (Alaska) se poursuit. Une coulée de lave a parcouru 800 mètres le long du flanc sud du cône sommital, mais reste confinée à la caldeira qui est remplie de glace. On observe également une incandescence nocturne et des émissions sporadiques de gaz. Des températures de surface élevées sont visibles sur les images satellites et la sismicité reste élevée. La couleur de l’alerte aérienne reste à Orange et le niveau d’alerte volcanique est maintenu à Vigilance.
        Source : AVO

Merapi (Indonésie / Île de Java)

        Le nouveau dôme de lave continue de croître lentement dans le cratère du Merapi (Indonésie). Le 16 septembre, son volume était estimé à 112 000 mètres cubes et sa croissance était estimée à 1600 mètres cubes par jour. Quelques émissions de gaz sont observées au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 4) et les habitants doivent rester en dehors de la zone d’exclusion de 3 km.
        Source : VSI

Nevados de Chillán (Chili / Araucanie)

        La croissance du dôme de lave se poursuit dans le cratère Nicanor du Nevados de Chillán (Chili). On observe des émissions de gaz mêlées parfois de cendre. Des explosions périodiques éjectent de temps à autre des matériaux qui tombent autour du cratère. Le 12 septembre, une explosion associée à un effondrement partiel du dôme a éjecté des matériaux incandescents à 700 mètres au-dessus de la lèvre du cratère et sur les flancs du volcan. Une autre explosion le 13 septembre a généré des panaches de cendre ; elle a également éjecté des matériaux incandescents et généré une coulée pyroclastique qui a parcouru environ 400 mètres. Le niveau d’alerte reste à Orange. Il est demandé à la population de ne pas s’approcher du cratère à moins de 3 km.
        Source : SERNAGEOMIN

Sabancaya (Pérou)

        Les explosions se poursuivent sur le Sabancaya (Pérou), avec une moyenne de 13 événements par jour entre le 10 et le 16 septembre. Les séismes hybrides sont peu fréquents et de faible ampleur. Les panaches de gaz et de cendre montent jusqu’à 2,5 km au-dessus du cratère. Sept anomalies thermiques ont été détectées sur le volcan et, le 12 septembre, les émissions de SO2 atteignaient 2060 tonnes par jour. Le public ne doit pas s’approcher du cratère dans un rayon de 12 km.
        Source : IGP

Piton de la Fournaise (France / Île de la Réunion)

        L’éruption du Piton de la Fournaise, qui a débuté le 15 septembre 2018, a sombré dans l’anonymat mais se poursuit à l’heure actuelle. Comme indiqué précédemment, elle est relativement modérée et n’a rien à voir avec les coulées de lave gigantesques émises par le Kilauea (Hawaii) entre mai et août 2018. La lave du Piton se divise en deux bras qui se dirigent vers l’est et le sud, mais le front de coulée se situe toujours dans la partie haute de l’Enclos. Les débits de surface sont relativement faibles, entre 2 et 5 m3/s. On observe un élargissement de la coulée dans sa partie la plus en amont. Un cône est en train de s’édifier autour de la source qui se compose de trois fontaines de lave bien actives. Le tremor volcanique a largement diminué par rapport aux jours précédents. Aucune déformation significative de l’édifice n’est perceptible depuis le début de l’éruption.
        Source : OVPF

Anak Krakatau (Indonésie / Détroit de la Sonde)

        Le Krakatau reste bien actif et montre de belles séquences explosives avec projections de matériaux incandescents. Selon le VAAC de Darwin, à la mi-septembre, les panaches de cendre montaient jusqu’à 1,5-1,8 km d’altitude. Le niveau d’alerte est maintenu à 2 sur une échelle de 4. Il est demandé aux visiteurs de rester à au moins 2 km du cratère.
        Source : VSI

 
Le livre LAVE "Chasseurs de volcans"

 Site optimisé pour :
 Internet Explorer
 1024 x 768 conseillé
 Version 7.01 du site L.A.V.E. - Tous droits réservés.
 Toutes les infos et les photos du site sont présentées avec l'accord de leurs auteurs.
 
 
 Mentions légales